Le cheminement de 5 états pour la pratique autonome des IPSPL

Comment faire pour que les Infirmières Praticiennes Spécialisées (IPS) puissent pratiquer au plein potentiel de leurs compétences ? Rigolosi et Salmond [1] analysent le cheminement de 5 états des Etats-Unis qui, devant la pénurie de l’offre médicale et les autres problèmes d’accessibilité au système de santé, ont élaboré des réglementations favorisant l’autonomie de pratique des IPS. En effet, alors que leur formation académique est standardisée, les différentes législations des états et les pratiques locales font varier la pratique réelle des IPS de complète à restreinte. Cette sous-utilisation des IPS couterait environ 9 billions USD (AACN 2012, p2).

Au Québec, bien que l’intégration des IPS en première ligne soit plus récente, certains éléments conjoncturels sont similaires. Une fenêtre semble s’est ouverte suite aux dernières élections qui ont placées l’accessibilité du système de santé au cœur des débats et l’annonce du Parti Libéral d’augmenter à 2000 le nombre d’IPS d’ici 10ans[2].

Utilisant le modèle de Kingdon (2011), les auteurs mettent à jour des stratégies permettant d’utiliser à la fois ces éléments conjoncturels (reconnaissance des bénéfices de la pratique IPS, problème d’accessibilité au système de santé, préoccupations des populations et des décideurs pour la santé, difficultés pour les IPS de trouver des médecins partenaires, manque de médecins à certains endroits,…) et d’élaborer des processus de changement. Rebondissant sur la fenêtre d’opportunité créée, l’idée est d’amener la pratique des IPS à pleine étendue comme une solution souhaitable que les décideurs devraient favoriser. Voici les recommandations proposées par Rigolosi et Salmond :

  • Identifiez les forces conjoncturelles pouvant aider au changement
  • Choisissez un partenaire pour déposer les projets de lois nécessaires. Il devrait être volontaire pour promouvoir ces changements et négocier auprès des autres législateurs
  • Consolidez un regroupement composé d’acteurs à la fois des sciences infirmières mais aussi d’autres domaines : patients, autres professionnels de santé, université, hôpitaux, organismes communautaires… La possibilité d’avoir des médecins vient grandement renforcer la crédibilité du regroupement de même si le regroupement favorise le rapprochement entre les états.
  • Préparez un message commun clair et ciblé, répéter les actions et les discours à chaque opportunité et auprès de personnes-clés.
  • Réunissez du soutien sur le terrain, des IPS pratiquant, des décideurs locaux, des patients, des communautés.
  • Rendez le problème palpable et réel : Collectez les histoires de cas, les problèmes et les solutions développées.
  • Favorisez l’engagement des IPS à se représenter auprès des législateurs et des décideurs.
  • Concentrez le discours sur le bénéfice pour les patients et non pas pour la profession infirmière.
  • Informez les parties-prenantes, communiquer souvent pour garder un lien fort et vivant.
  • Parlez avec solidarité et cohésion, respecter les opinions divergentes, ne pas faire d’attaque sur un groupe, un profession ou une personnalité.
  • Communiquez les faits actuels, les preuves scientifiques, les coûts du changement mais aussi de l’inaction.
  • Gardez un professionnalisme en tout circonstance sans tomber dans l’émotion.
  • Engagez un professionnel lobbyiste pour vous accompagner
  • Soyez prêts à négocier, connaissez votre champs d’action.

Sans être une recommandation explicite, les deux auteures mettent de l’avant dans leur article l’idée que ces changements vont prendre du temps, des ressources et de l’énergie d’où l’importance d’une planification en amont.



[1] Rigolosi, R., & Salmond, S. (2014). The journey to independent nurse practitioner practice. Journal of the American Association of Nurse Practitioners.

[2] http://ici.radio-canada.ca/sujet/elections-quebec-2014/2014/03/11/002-parti-liberal-systeme-sante-super-cliniques-infirmieres.shtml

L’État de New York abolit la supervision médicale des IPS

 

L’État de New York vient d’adopter le Nurse Practitioners Modernization Act qui entrera en vigueur en 2015. Cette loi supprime la nécessité d’avoir un contrat écrit entre un médecin et une IPS pour que cette dernière ait le droit de pratiquer. Seules les IPS avec une expérience de moins de 3600 heures de pratique devront continuer de pratiquer sous l’encadrement d’un contrat écrit. Plus de détail ici (en anglais)

La formation des IPS au Canada

Voici un document concernant la formation des IPS au niveau Canadien. Devant les différences de pratique à travers les provinces et territoires, 4 compétences ont émergé:

  • la clinique, centrée sur le patient
  • La recherche et le transfert de connaissance
  • Le leadership et le changement
  • La collaboration

Plusieurs spécialités sont possibles, mais le Québec en propose certaines, telle la néphrologie, qui ne sont pas disponibles dans les autres provinces.

 

Il est fait mention que la pratique clinique devrait représenter 700h pour l’étudiant(e).

Certains facteurs ont une importance particulière:

  • l’idée d’un curriculum commun au Canada mais qui permette quand même une certaine souplesse dans l’application en fonction des besoins et législations des provinces
  • Le fait que des facultés aient un développement de la pratique clinique important
  • Le fait qu’il y ait des infirmières ayant un Ph.D mais conservant une pratique clinique, ou d’autres professionnels ayant une pratique et connaissant bien le rôle d’IPS.

FINALNPFrameworkEN20130131

l’intégration des IPS en Colombie Britannique

En Colombie Britannique, une équipe de chercheurs évalue l’intégration des IPS au sein du système de santé.

Suivez la recherche dirigée par la Professeure Esther Sangster-Gormley sur le site de l’Université de Victoria: http://www.uvic.ca/research/projects/nursepractitioners/index.php

 

 

Une revue systématique pour BC

Que se passe-t-il en Colombie Britannique concernant le déploiement des IPSPL?

Voici la revue systématique de la littérature ainsi qu’une analyse d’entrevues de décideurs et gestionnaires concernant les IPS (nurse practitioners) et les docteurs-assistants (physician assistants) de Sabrina Wrong et Vicki Farrally pour vous donner une idée. De quoi prendre des décisions éclairées !

http://www.msfhr.org/sites/default/files/Utilization_of_Nurse_Practitioners_and_Physician_Assistants.pdf

 

Bonne lecture

 

Une IPSPL sur ICI Radio-Canada

Julie Thibault, IPSPL et vice-présidente de l‘Association des Infirmières Praticiennes Spécialisées du Québec était invitée à l’émission « Alors on jase » du 25 novembre 2013.

http://www.radio-canada.ca/emissions/alors_on_jase/2013-2014/document.asp?idDoc=321088

Bonne visualisation

Implantation des IPSPL en région éloignée

Voici une présentation d’une étude d’implantation d’IPSPL dans une région éloignée du Québec.  Cette étude d’EMMANUELLE JEAN, d’Hélène Sylvain et de Johanne Gagnon répertorie les difficultés d’implantation des IPSPL au Québec et les implications de la recherche afin de soutenir les milieux souhaitant implanter ce nouveau rôle.

Une infirmière de famille pour tous?

Tous le monde parle d’un médecin de famille pour tous. Et si ce n’était pas la bonne question?

Dre Renée Laberge, médecin de famille, propose une infirmière de famille pour tous: http://www.professionsante.ca/gestionnairesdesante/opinions/une-infirmiere-de-famille-pour-tous-20614

 

Elle s’appuie pour cela sur le modèle nordique, moins couteux, mais permettant un temps d’attente moindre et une population plus satisfaite:  http://www.professionsante.ca/medecins/opinions/editoriaux/code-0-7-90-90-lattrait-du-modele-nordique-26284

 

Bonne lecture.

Club de lecture: Perspectives of physicians and nurse practitioner on Primary Care Practice

Ne manquez pas le prochain Club de lecture du Gréas 1 devant se tenir mercredi, le 30 octobre, à la salle 5 de la DSP de l’ASSS de Montréal (site Lafontaine), sur l’heure du lunch.

Dr Pierre Tousignant animera la rencontre. Il sera question de l’article scientifique ci-joint intitulé: Perspectives of Physicians and Nurse Practitioners on Primary Care Practice

Plus de 1000 visiteurs!

Nous sommes très heureux de vous dire que ce sont déjà plus de 1000 visiteurs différents qui ont profité de nos résultats de recherche après 6  mois de mise en ligne. Nous souhaitons continuer à développer le transfert de connaissances afin de faciliter un déploiement des IPS-PL se déroulant dans les meilleures conditions possibles.

N’hésitez pas à nous partager vos commentaires et expériences et restez connectés sur notre blogue, d’autres nouvelles suivront.